Comment préparer un entretien d’embauche, de sorte à ce que vous tiriez le meilleur parti possible de votre entraînement ?

Tout le monde ne dispose pas d’une semaine ou deux, pour répéter et être parfaitement rodé le jour J. Comment s’organiser si vous n’avez pas le temps d’appliquer nos 39 conseils pour une préparation optimale ? Tout va se jouer sur une bonne gestion du peu de temps que vous avez.

Que votre entretien de recrutement soit après demain, demain ou même dans 3 heures : si vous n’avez qu’un élément à préparer, c’est bien celui-ci !

Comment préparer un entretien d’embauche : Le bilan professionnel

D’accord, le mot bilan peut faire peur. Très peur. On imagine une rocambolesque introspection, digne des meilleurs films psychédéliques des années 70. Pourtant, c’est bien plus simple. De quoi avez-vous besoin ? D’un crayon, d’une feuille de papier et d’une heure de votre temps.

Pour savoir où on veut aller, il faut d’abord savoir d’où on vient, n’est-ce pas ? En faisant le point sur votre parcours académique et professionnel, vous rafraîchissez votre mémoire et votre projet professionnel. Que recherche le recruteur ? Que vous soyez compétent pour l’offre d’emploi en question, bien sûr, mais aussi que ce poste s’inscrive dans une logique bien définie. Cherche-t-il une cohérence parce qu’il se sent impliqué dans votre cheminement professionnelle ? Que nenni. Au contraire : il le fait pour lui, pour être rassuré vis à vis de votre fiabilité.

Qui dit fiable, dit taux de turn-over et de licenciement, faible. Ce que recherche avant tout, un embaucheur, c’est que vous soyez compétent oui, mais que vous restiez le plus longtemps possible engagé pour sa structure. Pour rentabiliser votre période de formation, en quelque sorte. Comment préparer un entretien d’embauche ? Montrez-vous prévisible et rassurant.

A moins que votre parcours professionnel soit en parfaite ligne droite, il sera nécessaire que vous justifiez certains détails qui pourraient l’intriguer. Année sabbatique, reconversion professionnelle, démission ou encore reprise d’études : faire le bilan sur votre projet professionnel vous permet de donner de la cohérence à toutes vos expériences – d’aligner ces expériences en fait.

L’objectif est de trouver votre fil rouge, puis de montrer la cohérence du poste avec celui-ci.

 

Comment préparer un entretien d’embauche ? Sur la feuille de papier, commencez par y noter toutes vos expériences par ordre chronologique. A côté de chacune d’entre elle, annotez ce qu’elle vous a permis d’acquérir. Que tirez-vous de chaque expérience passée ?

Demandez-vous en quoi l’offre d’emploi à laquelle vous postulez, se trouve dans la continuité et le cheminement logique de votre carrière professionnelle. Que souhaitez-vous apprendre ? A quelle fin ?

Bien sûr, votre futur employeur n’aura pas forcément besoin de savoir que votre projet professionnel ne s’arrête pas après que vous soyez embauché. D’abord il s’en doute – surtout si vous êtes jeune diplômé – et vous avez tout intérêt à ce qu’il pense que vous allez rester longtemps dans son organisation. Pareillement, à la question “combien de temps pensez-vous travailler pour nous”, essayez d’être positif dans votre réponse. Toutefois, vous pouvez tout à fait être transparent avec lui, et lui dire que tant que vous avez des choses à apprendre, alors vous continuerez à travailler pour lui. L’ambition est une qualité ambiguë, vis à vis du dirigeant de l’entreprise.

Comment préparer une discussion d’embauche : La quête de renseignements

Si vous n’avez pas le temps de vous lancer dans des exercices, c’est le deuxième point le plus important pour une préparation efficace : maîtriser l’information qui gravite autour de la société (SARL, SAS ou EURL) pour laquelle vous candidatez.

Information sur le déroulement d’un entretien de recrutement type

Quelles questions risquent d’être posées ? Pourquoi ? Comment y répondre de façon à marquer des points ? Si vous n’avez pas de temps pour une simulation d’entrevue professionnelle, alors visitez notre article sur les 51 questions les plus fréquentes ! Si vous ne savez pas encore comment préparer un entretien d’embauche, alors vous trouverez certainement cette lecture intéressante.

Essayez de tirer le meilleur parti de vos expériences précédentes en matière d’entretien d’embauche. Avez-vous réussi à bien gérer le temps ? Êtiez-vous à l’aise dans vos réponses ? Quels retours avez-vous pu obtenir ? Quels étaient vos atouts et vos faiblesses ? Bref : essayez d’améliorer les points où vous perdiez des points.

Information sur les missions proposées

Logiquement, si vous postulez à cette offre d’emploi précise, c’est qu’en tant qu’ancien salarié ou indépendant, vous vous sentez capable de conduire à bien les tâches propres au métier. Relisez bien l’annonce. Qu’est-ce qui est attendu de vous ? Êtes-vous à l’aise dans ce secteur ? Essayez de comprendre les enjeux du poste pour la boite en question.

Information sur la culture d’entreprise

Ce point est crucial dans le sens où c’est lui qui vous permettra d’adapter la forme de votre argumentaire. Quelle est la tenue type des employés ? Comment le personnel s’adresse-t-il au patron ? La firme est-elle managée selon une hiérarchie horizontale ou verticale ?

Où trouver les réponses à ces questions, pour savoir comment préparer un entretien d’embauche ? Sur le compte officiel Facebook, Linkedin, Instagram ou le site internet de l’agence en question.

Comment préparer un entretien d’embauche efficacement tout en ayant peu de temps devant soi, est difficile, mais pas impossible. Que vous soyez demandeur d’emploi, indépendant en reconversion, chômeur de longue durée ou jeune diplômé : c’est grâce à une bonne préparation et un entraînement efficace que vous parviendrez à vous distinguer et sortir du lot. D’abord sur votre capacité à présenter un parcours professionnel sans aspérité et bien structuré, puis sur votre dextérité à mettre la main sur des informations stratégiques.