Entretien Skype pour partir comme jeune fille au pair : Les 10 commandements
5 (100%) 1 vote

Vous passez dans quelques jours un entretien Skype pour partir comme jeune fille au pair à l’étranger ? Aucune raison de vous inquiéter. À condition d’avoir un peu préparé la rencontre avec la famille au pair. L’Entretien Téléphonique fait le point sur les 10 commandements indispensables.

Au pair, vous avez dit au pair ?

Pour découvrir un pays en immersion, et voyager à moindres frais, il existe une solution particulièrement appréciée des jeunes. C’est le séjour au pair. Aux États-Unis (in America), en Australie, en Allemagne ou même en Argentine : toutes les destinations sont bonnes à prendre pour un séjour culturel et linguistique enrichissant. Le principe est simple : le travail au pair met en relation une famille avec une jeune fille ou un jeune homme.

Entièrement intégré à la vie familiale, le jeune sera logé et nourri en échange de services ménagers et/ou la garde des enfants. Destiné avant tout aux individus de moins de 30 ans, le statut au pair est appelé en France « aide familiale étranger ». A la différence d’un salarié classique, il ne percevra aucune rémunération (du moins en théorie) et sera un membre à part entière de la famille pour une durée de trois, six mois ou même un an.

L’entretien Skype pour une jeune fille au pair

L’Entretien Skype fait généralement stresser les candidats au pair. Pourtant, il n’y a aucune raison de s’inquiéter ni même de stresser. Contrairement à un entretien d’embauche traditionnel, entretien de recrutement ou de motivation, il s’agit avant tout d’une rencontre. Ne perdez pas de vue que vous allez devoir habiter 24 heures sur 24 avec cette famille. Ainsi, vous devrez être au moins, si ce n’est plus, sélective envers la famille chez qui vous vous rendez.

Pour un entretien téléphonique ou un face-à-face à distance, nous avons fait le point sur les conseils qu’il faut connaître impérativement avant de se lancer dans l’aventure. Nous avons nommé : les 10 commandements de l’entretien Skype pour la jeune fille au pair.

1. Au décalage horaire, tu feras attention

Le premier écueil à éviter, ou du moins à prendre en compte, est le décalage horaire éventuel entre la France est le pays d’accueil. S’il s’agit de l’Allemagne, de l’Italie, ou même du Royaume-Uni : pas de souci. En revanche, si vous convenez d’une rencontre avec l’Australie ou le Canada, vous allez devoir au préalable vous renseigner. Idéalement, lors de la prise de rendez-vous, vous essaierez de fixer l’entretien Skype à une heure convenable. Ce serait plutôt bête de se lancer dans un entretien vidéo, au saut du lit avec les cheveux ébouriffés, vous trouvez pas ?

2. Honnête, tu te montreras

quand on parle d’entretien de motivation, les candidats pensent souvent qu’il faut obligatoirement se montrer sous son meilleur jour. Alors que c’est particulièrement vrai pour un entretien professionnel, entretien Skype pour une jeune fille au pair fonctionne un peu différemment. Ici, l’honnêteté sera privilégiée. Honnêteté avec la famille au père, mais surtout, avec vous-même. N’oubliez pas que vous vous engagez pour une période de plusieurs mois, a séjourné 24 heures sur 24 avec une famille d’inconnus. S’il y a incompatibilité, autant le découvrir lors de la phase de l’entretien.

3. Ponctuelle, tu seras

Rien de tel pour faire mauvaise impression, que d’arriver en retard sur le fameux logiciel informatique (ou même What’sApp). La ponctualité en dit beaucoup sur le candidat, et même sur la famille. Essayez d’être connecté et en ligne au minimum 10 minutes en avance.

4. Une liste de question, tu prépareras

Comme dit plus haut, vous devez savoir où est-ce que vous allez mettre les pieds avant de se rendre sur place. Pour ça, rien de tel que de poser des questions. Non seulement cela sera interprété comme un signe d’intérêt vis-à-vis de la famille d’accueil, mais surtout, cela vous permettra de connaître un peu plus en détail le fonctionnement de celle-ci.

« Quelles seront vos principales missions ? »
« Est-ce la première fois qu’ils accueillent une jeune fille au pair ? »
« Quelles sont les attentes de la famille au pair ? »
« Aurez-vous l’autorisation de sortir et d’entrer librement ? »

5. Le point sur tes expériences, tu feras

Pour savoir où on va, rien de tel que de savoir d’où vient. Il est probable que la famille d’accueil cherche en connaître un peu plus sur la jeune fille au pair en lui posant des questions sur ses expériences passées. Possède-t-elle de l’expérience en cuisine, en garde d’enfants, ménage, etc. Si vous avez des frères et sœurs et que vous avez l’habitude de vous en occuper, alors n’hésitez pas le mentionner. Cela rassurera vos futurs parents au pair.

6. A ne pas te précipiter, tu prendras garde

Attention aux décisions hâtives. Cherchez une famille qui vous correspond réellement, et ne tombez pas dans la facilité en disant « oui » à n’importe qui, juste pour voir partir. C’est simple : dites-vous que dans tous les cas vous partirez. Qu’il s’agit de 1, 5, 10 ou 30 entretiens Skype a faire avant de partir au pair, si vous êtes motivée alors vous partirez. N’hésitez pas à être exigeant sur vos hôtes.

7. Du temps, tu te donneras à la réflexion

Dans le même ordre d’idée, donnez-vous suffisamment de temps de réflexion. Essayez de prendre tous les éléments en compte, tous les facteurs susceptibles d’influencer l’expérience. Dans quelle région sont-ils ? Habitent-t-ils loin du centre-ville ? Sont-ils religieux ? Si vous êtes végétarienne, comment s’adapteront-ils ? Les enfants ont-ils l’air faciles à s’occuper ?

8. Convenablement, tu t’habilleras

Peu importe le décalage horaire, vous devrez être habillée convenablement lorsque l’entretien Skype commencera. Les 30 premières secondes seront impératives pour faire bonne impression. Et qu’est-ce qui est mieux que la tenue, pour ce faire une idée de la personne qui est devant nous ? Alors laissez le pyjama sous l’oreiller, et prenez voici le temps de vous coiffer.

9. Avec ta famille, tu discuteras

Votre famille française (ou belge), peut également être de très bons conseils. Peu importe votre âge, n’hésitez pas à parler de la rencontre virtuelle que vous avez eue avec la famille au pair. Donnez-leur des détails, abordez les questions qu’ils vous ont posées, et parlez-leur de votre ressenti. Au moindre doute, ne partez pas chez une famille avec qui le courant ne passe pas.

10. L’anglais, tu réviseras

OK, votre famille d’accueil accordera probablement pas trop d’importance à votre niveau d’anglais. Après tout, cet échange linguistique est aussi un voyage à l’étranger, et donc l’occasion d’apprendre la langue du pays. Ou l’anglais. Ils savent donc que votre niveau sera amené à évoluer. Toutefois, faites en sorte de réviser les bases de grammaire et d’avoir un peu de vocabulaire, au moins pour être plus à l’aise devant la webcam de votre ordinateur.

Avec ou sans agence, vous en savez maintenant un peu plus sur la rencontre Skype entre la jeune fille au pair et sa (futur ?) famille au pair.

Vous avez déjà passé un entretien skype avec votre famille au pair ? Partagez vos conseils à nos lecteurs en laissant un commentaire ci-dessous (les meilleurs seront intégrés aux commandements) !