Je vous remercie ou je vous remerci : Remerciez de la bonne manière !
5 (100%) 1 vote

« Je vous remercie de votre intérêt. » Les remerciements, à la fin d’une correspondance ou de n’importe quel autre message, sont indispensables. Au-delà d’être seulement une formule de politesse, l’utilisation de cette expression possède un réel atout social : celui de la dynamique de l’affect. Tout le monde a besoin de reconnaissance, recevoir de la gratitude flatte l’égo et pré-dispose à la bonne entente. Mais bien plus important que remercier : remercier de la bonne manière, et sans faute de conjugaison.

Je vous remercie ou je vous remerci

Une chose est certaine : si vous remerciez de la mauvaise façon, votre formule n’aura plus aucun effet. En plus de perdre crédibilité, vous risquez de passer pour un individu ne sachant pas écrire correctement. Doit-on écrire « Je vous remercie » ou « Je vous remerci » ? Avec ou sans « E » à la fin.

Alors que merci s’écrit sans « E », le verbe remercier en inclus un à la première personne du singulier, au présent de l’indicatif. En effet, s’agissant d’un verbe de premier groupe, on écrira obligatoirement « Je vous remercie ». De même, le « E » sera également présent dans le nom « remerciement ».

Je vous remercie DE ou je vous remercie POUR

Quelle tournure de phrase doit-on écrire : je vous remercie DE votre diligence ou POUR votre diligence ? De votre attention ou pour votre attention. Merci de votre compréhension ou pour votre compréhension ? Pareil lorsque vous souhaitez montrer votre reconnaissance suite à une réponse : je vous remercie de votre réponse ou je vous remercie pour votre réponse ? Les nuances de ces expressions sont minimes et nous laissent parfois avec de gros mal de tête.

Alors, quelle est la bonne orthographe : pour ou de ? Et bien figurez-vous que les deux sont correctes. Toutefois, leurs utilisations préférentielles dépendent du contexte. En effet, « Je vous remercie pour » est utilisé dans le cas de choses concrètes. Un objet par exemple.

Je vous remercie pour ce beau cadeau.
Je vous remercie pour ce bouquet.

En revanche, « Je vous remercie de » devra être préférablement réservé à des choses abstraites. De l’aide par exemple. Une réponse. Une attention.

Je vous remercie de votre réponse.
Je vous remercie de votre diligence.

Une petite précision : lorsqu’un verbe suit directement les remerciements, alors vous devez utiliser « de ». Exemple : « Merci de m’avoir aidé. » ou « Je te remercie d’être un aussi bon ami ».

Je vous remercie par avance ou je vous remercie d’avance

Que choisir ? Je vous remercie par avance ou je vous remercie d’avance ? Dans ce cas précis, le choix n’est pas dû avec le verbe remercier, mais parmi les synonymes de « par avance ». En effet, l’Académie française admet les trois locutions adverbiales suivantes comme synonymes : « par avance », « de l’avance » et « d’avance ».

Techniquement, vous êtes donc libre de choisir l’expression qui vous plait le plus : personne ne pourra vous reprocher d’avoir fait une erreur. En revanche, on notera toutefois que « Merci d’avance » possède une nuance familière que « Merci par avance » n’a pas. De cette façon, dans le cas d’une lettre de motivation pour un recrutement, on privilégiera plutôt « Je vous remercie par avance. »

Remerciez votre interlocuteur : une formule de politesse puissante

En exprimant votre gratitude à votre interlocuteur ou au destinataire de votre courrier, vous augmentez considérablement votre potentiel sympathique. Finalement, dire « Merci » est ce qui nous rapproche de notre humanité. Être reconnaissant pour l’intérêt porté sur une candidature, mais aussi pour le temps passé à lire ce message.

Terminer son email ou son document administratif sur un merci, c’est assouplir la relation et donc : finir sur une bonne note. Ainsi, cette formule de politesse ne doit surtout pas être oubliée dans une lettre de motivation ou dans toutes autres demandes. En bonus : vous pourriez même augmenter vos chances d’une réponse rapide.

Je vous remercie pour votre diligence

Que faut-il penser de la tournure de phrase « Je vous remercie de votre diligence » en cas de réponse rapide ? Un brin trop soutenue, elle doit être évitée lorsque le contexte ne s’y prête pas. Si vous avez moins de trente ans, ne vous mettez pas la pression et contentez-vous d’une formule bien plus naturelle. « Je vous remercie vivement de votre réactivité » par exemple, suffira amplement. En revanche, évitez de placer le mot « beaucoup » qui lui, fait un peu trop familier.

Pour le coté définition : la diligence renvoie à la notion de promptitude. Autrement dit : le fait que le destinataire s’empresse de traiter votre demande. La sollicitude, elle, évoque surtout le coté affectueux.

Je vous remercie de votre réponse

Après avoir transmis votre candidature, le recruteur vous donne une réponse ? Dans ce cas, ni une ni deux : vous devez remercier le geste. Ainsi en cas de réponse, qu’elle soit négative ou positive, il est important de trouver quelque chose à remercier. Entretenir de bonnes et cordiales relations est crucial. Et si après un échec vous n’avez pas le coeur à remercier, essayez donc de le faire par intérêt personnel : en cas de désistement votre dossier atterrira en haut de la pile.

Un simple « Très bien. Merci de votre retour par mail et de votre temps. » peut suffire.

Si la réponse est positive ? Pourquoi pas « Je vous remercie de votre confiance et pour l’intérêt que vous avez porté à mon profil. » ?