9 Conseils pour préparer un entretien téléphonique !

preparer un entretien téléphonique, preparer un entretien telephonique, comment préparer un entretien téléphonique, conseils

Comment préparer un entretien téléphonique ? Nous vous dévoilons nos meilleures pistes de réflexion.

La préparation est une étape indispensable dans le processus d’une recherche d’emploi. Chômeur, inactif, salarié en transition, étudiant ou même indépendant en reconversion professionnelle : le passage au téléphone sera certainement incontournable ! Pourquoi ? Que vous appeliez pour demander plus de renseignements sur le poste ouvert, ou bien que ce soit le recruteur qui vous contacte pour fixer une rencontre, ou même que la discussion ait entièrement lieu à distance, vous avez bien raison de vous demander comment préparer un entretien téléphonique.

Fondamentalement, une discussion en télécommunication s’apparente à un rendez-vous en face à face. A quelques différences près et surtout, difficultés supplémentaires. Convaincre, passe en grande partie par votre body language, ce que nous appelons le langage non-verbal. C’est avec les gestes, l’attitude, le regard et notre apparence que se jouera 70% de la persuasion. Ce n’est un secret pour personne : le “feeling” est ce détail qui fera que l’employeur retienne ou non votre candidature.

Trève de défaitisme, rien n’est perdu pour autant si vous avez un entretien à distance la semaine prochaine ! Ce qui compte avant tout, c’est de vous approprier les nouvelles règles.

Quelle demarche adopter pour préparer un entretien téléphonique ?

Vous avez envoyé votre lettre de motivation et votre curriculum vitae ? Dès lors où votre numéro de téléphone apparaît sur votre CV, et que vous avez cliqué sur le bouton “Envoyer” de votre boite mail, vous devez être prêt. Bien évidemment, les chances pour que le recruteur ne vous appelle dans les minutes qui suivent, sont vraiment minces. Il peut s’écouler une journée, plusieurs jours, comme plusieurs semaines. Vous pouvez également ne recevoir aucun appel – nombreux sont les embaucheurs qui répondent exclusivement par mail.

Préparer un entretien téléphonique, passe par la maîtrise de ces petits éléments qui gravitent autour de vous et que vous pouvez contrôler. A contrario, l’absence de préparation résulterait dans une présentation de faible qualité. Ainsi, vous ne DEVEZ PAS vous laisser surprendre. Plus tôt commencera votre préparation, plus tôt vous arriverez à assurer et ne pas vous laisser défaire par cet appel téléphonique surprise ! Ne manquez pas notre article Question entretien téléphonique et ses 10 erreurs à ne plus commettre ! Les enjeux sont de taille : confiance en soi, argumentation rodée, réponses aux questions déjà anticipées ou même information sur l’entreprise.

Préparer un entretien téléphonique, en 10 conseils.

Conseil de préparation n°1 : Soyez à l’aise au téléphone

Entraînez-vous auparavant pour avoir une voix suffisamment assurée le jour J – comme si vous aviez fait ça toute votre vie. Tout le monde ne possède pas une aisance naturelle, le combiné collé sur l’oreille. Appelez des standards téléphoniques, demandez des renseignements sur tout et n’importe quoi : bref, sortez de votre zone de confort en parlant avec des inconnus au téléphone !

Conseil de préparation n°2 : Développez votre répartie

Il n’y a pas grand chose de moins naturel qu’une télécommunication auditive. Ne pas voir son interlocuteur peut déranger, au point de faire baisser votre répartie. Comme le conseil ci-dessus, cela passe par un entraînement en vue de gagner confiance en vous. Plus concrètement ? Gardez un brin de nonchalance pour conserver une flexibilité mentale.

Conseil de préparation n°3 : Ayez un ton impeccable

Pour bien préparer un entretien téléphonique, vous devez également faire attention à votre ton. Le ton est l’élément qui permettra au responsable du recrutement de se représenter votre personnalité. Il reflétera votre attitude en quelque sorte. Le ton que vous devez cibler est assuré, sérieux, humain, posé, fluide et adapté au poste et à la compagnie. Vous postulez pour travailler dans une jeune start-up en tant que designer graphique ? Vous pouvez certainement adoucir votre ton et vous montrer plus enjoué.

Conseil de préparation n°4 : Stop aux bégaiements !

Bégayer est un véritable handicap qui rend les relations sociales tout de suite plus compliquées. Dans un entretien d’embauche et qui plus est, une discussion téléphonique, cela peut réellement vous faire perdre des points. Entourez-vous de personnes spécialisées pour vous aider à vous en débarrasser une bonne fois pour toutes. Préparer un entretien téléphonique est une démarche qui peut aussi s’étaler sur le long terme.

Conseil de préparation n°5 : Obtenir des informations sur l’entreprise

L’embaucheur vous demandera forcément, implicitement ou explicitement, ce que vous connaissez sur leur société. Marché, secteur professionnel, organisation, nombre d’employés, compétitivité, principaux concurrents, enjeux actuels, projets en cours : plus vous obtiendrez des informations sur la firme, et plus vous serez en mesure d’adapter votre dialogue pour le rendre davantage pertinent aux besoins de leur structure.

Conseil de préparation n°6 : Tout connaître du poste ciblé

Préparer un entretien téléphonique nécessite aussi d’être incollable sur la fonction offerte. Si vous candidatez, alors il y a beaucoup de chances pour que vous ayez déjà eu affaire à ce secteur professionnel. Mais pour éviter toutes les mauvaises surprises, nous vous conseillons de bien relire le descriptif de l’offre d’emploi. Pour chaque point et mission, demandez-vous si vous seriez capable d’en parler pendant 10 minutes. Vocabulaire technique, outils numériques, enjeux du poste et interdépendance avec les autres départements : révisez les bases si vous ne les avez plus en tête.

Conseil de préparation n°7 : Faites le point sur votre parcours

Postuler, c’est montrer la pertinence de votre projet professionnel avec le job que vous convoitez. Faire le point sur son parcours pour préparer un entretien téléphonique, est une stratégie gagnante. Retenez tous les éléments en lien avec la position offerte et faites l’impasse sur les autres. Si vous avez envoyé une lettre de motivation, veillez également à la relire pour vous préparer à répondre aux questions, que le patron de la boite vous posera dessus.

Conseil de préparation n°8 : Anticipez les réponses aux questions

De nombreux articles existent sur ce site pour vous préparer au mieux à faire face à un entretien téléphonique. Les questions étant fondamentalement les mêmes, passer à côté de nos 51 questions entretien d’embauche, serait une erreur. De même, il serait particulièrement regrettable que vous perdiez tous vos moyens lors de la fatidique question Qualité et Défaut. Voici les 5 erreurs à ne plus commettre !

Conseil de préparation n°9 : Gardez la possibilité de reporter la conversation

Quoiqu’il en soit, si vous sentez que l’appel vous surprend au pire moment possible, n’hésitez pas à reporter la mise en relation. Dans un supermarché, en plein restaurant, dans la rue ou bien chez vos amis réputés particulièrement bruyants : ne vous laissez jamais entraîner dans un environnement que vous ne maitrisez pas. Au lieu de ça, dites au PDG qui vous appelle, que vous le rappellerez dans une heure par exemple. En temporisant de cette sorte, vous bénéficierez en plus d’une extra-préparation ! Quoi de plus pratique pour préparer un entretien téléphonique ?

Plus d’informations sur la préparation d’un entretien d’embauche ? N’oubliez pas de suivre nos 39 Conseils pour sortir du lot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *