Qualité Défaut : Entretien d’embauche, 2 choses à savoir absolument !

qualité défaut, qualité défaut entretien d'embauche, entretien d'embauche qualité défaut, défaut qualité entretien

Un entretien d’embauche, la question qualité défaut est toujours un moment stressant. Pourquoi ? Parce que on se met généralement beaucoup de pression. Qui ne s’est jamais dit : “Tout va se jouer durant cette demi-heure. Ma vie, ma routine, ma personnalité, tout va être amené à changer du tout au tout.”

Le moment le plus redouté est de loin celui où votre recruteur va vous demander de parler de vos qualités et de vos défauts. Pourtant, en reconsidérant ce moment des qualités-défauts en entretien d’embauche, il est possible de s’en sortir bien. Vraiment très bien même. Dans cet article, je vous explique 2 choses à savoir absolument pour savoir comment se dresser une bonne fois pour toutes contre ces peurs et ce stress ! N’hésitez pas non plus, à jeter un œil aux 30 qualités les plus recherchées par les employeurs ou à l’article « Qualité et défaut : 5 erreurs à ne plus commettre«  !

Comme vous avez pu le lire dans d’autres publications de L’Entretien Téléphonique, la principale cause de ce stress vient de la peur du jugement de l’autre, de la pression que vous vous mettez et surtout, du manque de préparation. C’est connu : déterminer la source d’une peur vous aider à la réduire au moins de moitié !

 

Qualité Défaut : entretien d’embauche, gérer la peur du jugement

Isolez votre stress, et essayez de localiser d’où vient cette peur bleue lors de ce moment où vous allez devoir parler de vos qualités / défauts. Jusqu’à présent, le meeting ressemble plus à une discussion qu’au redoutable entretien de recrutement que vous vous êtes imaginé les jours d’avant. Les choses étaient trop belle : l’énonciation de cette question va alors faire l’effet d’un seau d’eau glacée et vous retourner le ventre. Pourquoi ?

Parler de soi n’est jamais évident. Parler de sa vie, parler de ses précédentes expériences et parler de ses motivations est généralement vécu comme un véritable challenge. Si vous faites partie de ces 99 % de la population, alors il y a de fortes chances que la question qualité défaut vous fasse paniquer rien qu’à l’imaginer.

Techniquement, la relation est pourtant tout à fait comparable à celui entre un patient et un médecin. Quel est le problème alors, si ce n’est pas la timidité ? Probablement la peur d’être jugé par une autorité. En vous confiant à votre futur supérieur sur cette question si intime, vous lui donnez le pouvoir de décider si oui ou non votre qualité défaut est approprié pour le poste.

Mais cette peur de jugement est avant tout une illusion, et donc n’est pas vraiment fondée. En tant que demandeur d’emploi, vous ne vous rendez probablement pas à la première annonce que vous voyez. Non : vous effectuez avant un choix. Cette décision, de postuler ou non à cette offre, repose elle par contre, sur VOTRE jugement vis à vis de cette entreprise.

 

Rappelez-vous : vous êtes là parce que vous avez décidé d’accorder votre temps et votre énergie à cette structure plutôt qu’une autre.

 

En vous demandant de parler de vos qualités défauts, le recruteur n’attend pas vraiment une réponse particulière (tout le monde possède des qualités-défauts !). Ce qu’il attend avant tout, c’est de voir comment vous vous en sortirez face à cette question. Est-ce que vos propos seront compréhensibles ? Oserez-vous parler de vos sentiments en profondeur ? Est-ce que vous serez déstabilisé ?

Dès lors, n’ayez pas peur d’être jugé ni de déplaire lorsque vous direz : “je suis quelqu’un d’assez réservé, mais travailler en équipe me stimule et me pousse à aller de l’avant”.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse !

Qualité Défaut Entretien d’embauche : gérer la pression

La pression que vous vous mettez lors de cet entretien est notamment à cause à deux croyances :

  • Penser que le but de cette question est de connaître votre qualité défaut
  • Penser qu’il existe une réponse parfaite à cette redoutable question

Comme vu ci-dessus : une grosse partie de la pression que nous nous mettons est de penser que le fond de notre question aura plus d’importance que sa forme. Restez-vous même avant tout : essayez de répondre avec détachement et nonchalance (même si je l’admets, c’est plus facile à dire qu’à faire).

Non Jean-Pierre, cette question ne vaut pas 1 million. La réponse n’aura pratiquement pas d’influence sur la décision du patron. Si vous dites d’une voix confiante avec un grand sourire tout en regardant votre employeur dans les yeux “Je suis quelqu’un de très timide” , pensez-vous qu’il vous trouvera plutôt timide ou bien plutôt confiant ?

Tout est dans la forme et la justification : il n’y pas de réponse parfaite. Pour ne pas perdre vos moyens, entraînez-vous avant. Avec votre famille oui, mais aussi face à des gens que vous connaissez moins-bien.

En tapant dans n’importe quelle barre de recherches “qualité défaut entretien d’embauche”, (ca marche aussi avec l’inverse “entretien d’embauche qualité défaut”), il est assez étonnant que la majorité des sites internets ne font que de donner une liste qualité défaut pour se préparer aux entretien de recrutement. Comme si le choix de tel défaut qualité était plus important que sa justification et la façon de l’amener.


Pour conclure : ne recherchez pas le défaut parfait : un défaut, ça reste un défaut. Focalisez-vous à la place sur votre façon d’être et le côté le plus sociable de votre personnalité. Et surtout, rappelez-vous : si vous avez réussi à décrocher cet entretien, c’est justement parce que votre candidature intéresse l’embaucheur. Si par contre vous avez besoin d’un peu d’inspiration pour une idée de défaut, n’hésitez pas à consulter notre article sur les 40 défauts pour ne plus échouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *