Faut-il appeler le premier ou bien attendre que le recruteur nous contacte pour ce fameux entretien de recrutement via Skype ? Voilà une question qui peut en inquiéter certains, mais sans réelle justification : le responsable des ressources humaines ne s’offusquera ni dans un cas, ni dans l’autre, qui précède cette mise en rapport.

 

Vous avez pu le lire dans d’autres articles sur L’Entretien Téléphonique : pour réussir un entretien de recrutement Skype, il ne faut RIEN laisser au hasard. La maitrise de l’information est la clé du succès. C’est à cette condition que vous serez meilleur que vos concurrents.

Remise dans cette perspective, cette question pour savoir qui doit appeler le premier dans une entrevue professionnelle via le logiciel de vidéoconférence Skype, est tout à fait légitime. Vous vous posez cette question : vous avez donc compris que plus vous regrouperez d’informations utiles, plus vous vous démarquerez et plus vous aurez de chances de réussite.

Sans tourner plus longtemps autour du pot : il n’y a pas de réponse unique et définitive. Pourquoi ? Car chaque stratégie est différente et personnelle. Vous souhaitez communiquer votre dynamisme ? Montrez-vous avenant. Vous souhaitez au contraire, assoir votre position de force pendant l’entretien d’embauche audiovisuel ? Laissez-le vous contacter le premier.

 

Les avantages à appeler le premier lors d’un entretien Skype :

Premièrement, cette stratégie qui consiste à prendre l’initiative lors de la visioconférence par Skype, vous présentera sous un jour dynamique et confiant, mais en plus vous dégagerez force de proposition et attitude pro-active. Alors, soyez leader et composez le numéro en tête ! Bien évidemment, pour ne pas paraitre intrusif, des règles élémentaires sont à respecter. Par exemple, ne pas insister si votre correspondant ne répond pas tout de suite. Il a probablement entendu la sonnerie typique de ce software, mais est actuellement trop occupé pour répondre à votre appel numérique. Dans tous les cas, même s’il n’est pas présent, il verra que vous avez tenté de le joindre. Une notification par message lui sera ainsi envoyée.

Pareil dans votre communication, essayez de ne pas paraître trop pushy, vous risqueriez de brusquer votre futur patron – certains responsables aiment garder le contrôle de la conversation.

>> À ne pas manquer : nos deux dossiers sur la question des défauts et les qualités les plus appréciées en entretien de recrutement ! <<

 

Les avantages à attendre qu’il vous appelle le premier lors de cette entrevue Skype :

Pourquoi voudriez-vous que le PDG de cette start-up ou grosse PME, vous contacte le premier ? Le laisser initier la mise en relation, l’oblige à agir. Autrement dit, vous renforcez votre position de force en lui montrant subtilement qu’il a plus besoin de vous, que vous de lui. Même s’il s’agit de l’emploi de vos rêves ou de la première opportunité de travail, depuis plusieurs mois de chômage : c’est ce qu’il se dira. Ainsi, ce que vous perdez en preuve de motivation, vous le regagnez en solidifiant votre base de négociation et votre valeur.

Attention toutefois : votre stratégie, avant toutes décisions hâtives, doit être pensée dans sa globalité. La totalité de vos actions et vos arguments doivent être cohérents les uns avec les autres, au risque de passer pour une personne pas sérieuse et peu fiable.

 

Et si on souhaite la facilité ?

Il existe une solution idéale si vous ne souhaitez pas vous engager dans l’une ou l’autre des situations de télécommunication ci-dessus. Une sorte de compromis entre les deux utilisateurs.

  1. Ajoutez votre contact skype plusieurs jours avant, pour vérifier que vous avez la bonne adresse et un bon fonctionnement de votre webcam & microphone.
  2. Surveillez dans la semaine, l’acceptation de votre invitation qui viendra confirmer qu’il s’agit bien du recruteur.
  3. Connectez-vous sur Skype cinq minutes avant l’heure du début de votre échange à distance professionnel (attention aux éventuels décalages horaires !)
  4. Sitôt connecté, envoyez un message pour l’avertir que vous êtes prêt pour la confrontation Skype :

« Bonjour Mr Tartempion, je suis disponible pour notre rendez-vous. Appelez-moi dès que vous êtes prêt également. »

  1. Attendez que le chef du recrutement vous appelle

 

Avant une discussion à distance, cette technique est la plus naturelle qu’il soit. Vous le contactez en premier, par messages instantanés, sans être intrusif, pour l’avertir que vous êtes prêt. De cette façon, votre futur patron vous appelle en premier pour l’entretien Skype, mais vous paraissez motivé et leader.

>> À lire également : apprenez comment rédiger le parfait mail de relance après votre entretien <<