Relancer une candidature après un refus : La fausse bonne idée ?
5 (100%) 2 votes

Allez, je relance…

Et puis non, on va me prendre pour harceleur.

En même temps… Et si mon message POUVAIT VRAIMENT changer la donne ? Après tout, comme on dit : qui ne tente rien, n’a rien.

Tu as entendu qu’il fallait toujours relancer une candidature après un refus. Oui, c’est ce qu’on lit souvent sur Internet. Mais est-ce que c’est réellement efficace ? Est-ce que au contraire, tu ne vas pas déduire toute les chances d’être embauché plus tard ?

Le Principal Avantage à Relancer Une Candidature, Même Après Un Refus

Une entreprise qui te plaisait bien, vient de refuser ta candidature.

Outch.

Ok, c’est dur à encaisser, mais tu ne vas pas t’apitoyer sur ton sort. Non : toi, tu es un battant. Et comme tous les battants, tu vas positiver et te demander : « Qu’est-ce que je peux encore faire de plus ?« . « qu’est-ce que je peux encore obtenir de la situation ? »

Si tu es incapable de répondre à cette question avec certitude, alors tu perds ton temps en réfléchissant à une idée de relance.

Tu prends le temps de répondre au responsable du recrutement, alors qu’il vient de t’annoncer qu’il ne t’a pas sélectionné. En échange, tu DOIS obtenir quelque chose qui te sera bénéfique. Sinon, faut vraiment être maso…

Parmi toutes les raisons qui poussent un candidat à relancer suite à un échec, je vais te présenter la principale. Obtenir la raison de celui-ci. En d’autres termes : savoir pourquoi ton dossier n’a pas été retenu.

Et là tu te demandes peut-être : « Comment cela peut-il m’être bénéfique ? »

En améliorant tes prochaines candidatures.

Il peut s’agir, au choix :

  • D’un CV un peu bancal
  • D’un manque de cohérence dans ton parcours professionnel
  • D’un nombre de fautes d’orthographe trop important
  • D’une absence d’expérience professionnelle pertinente
  • Ou simplement un trait de ta personnalité qui ne correspond pas à la culture d’entreprise, de la société pour laquelle tu as postulée.

Parmi toutes ces raisons, tu  devras maintenant identifier celles qui pourront être travaillées et celles où tu ne pourras rien faire.

Moi par exemple, si on m’explique que la raison du refus est lié à ma personnalité, c’est mort : je ne changerais pas pour autant (question de choix et de priorité). A la place, dans le futur je me mettrais à chercher une boîte qui me ressemble.

Par contre, si cela est lié à la structure de mon CV (est-il bien lisible ?), d’une compétence qu’il me manque ou de ma présentation lors de l’entretien, alors on pourra travailler sur ces points plus tard.

En plus d’apprendre de tes erreurs, le mail de relance après un refus te permet d’entretenir une relation de COURTOISIE. Le responsable RH a refusé ta candidature à cause d’un manque d’expérience ? Il peut être judicieux de laisser la porte ouverte lorsqu’un prochain poste sera ouvert.

Mieux Que Relancer Une Candidature Après Un Refus

Nous sommes entre nous. Soyons honnêtes.

Ce qu’il y a de plus frustrant lors de tes candidatures ?

Se sentir ignoré. N’obtenir aucune réponse de la part du recruteur. Pas un mail. Pas un appel téléphonique. Rien. (Ne rigole pas, j’ai cette image de ballot de paille qui déambule de coup de vent en coup de vent, en plein désert du Far West).

Après 50 envois, tu obtiens finalement un message de refus ? HOURRA !! Une réponse !! Un peu déçu, mais trop content que le recruteur ait dédaigné prendre le temps de m’informer de sa décision ! (C’est un message automatique mais ça compte quand même ^^).

Ne pas être ignoré, c’est exister aux yeux de l’entreprise.

Alors que la relance est inutile a proprement dit (ils ne vont pas revenir sur leur décision, simplement parce que tu les a relancés, hein !), une autre stratégie consiste à LES REMERCIER. Nous l’avons vu au-dessus : le principal enjeux de votre message sera d’obtenir la raison de cet échec.

Et pour ca, ton mail devra être le plus cordial possible.

Remercier le recruteur d’avoir pris le temps de répondre, est souvent apprécié. Plus sournois encore : il motivera ce dernier à te rendre la pareil en t’expliquant pourquoi il ne t’a pas retenu.

En zappant l’étape des remerciements : tu auras beau demander pourquoi ta candidature a été refusée, tes chances d’obtenir une réponse sont minimes.

D’autant que de cette manière, l’entreprise sera encline à continuer de prévenir les futurs candidats, lorsqu’ils ne sont pas choisis. Et penser aux autres qui suivront, c’est cool !

Relancer Ton Dossier Suite à Une Réponse Négative, Pour Le Faire Changer d’Avis ?

Je suis sûr que tu y as déjà pensé.

Relancer une candidature après un refus, pour tenter de faire changer d’avis le recruteur.

ATTENTION SPOILER – Ne continues pas ta lecture si tu aimes te faire des films…

C’est une perte de temps.

Comme tu l’as probablement déjà lu sur L’Entretien Téléphonique, la relance N’EST PAS un simple message dans lequel tu  demandes où en est ton dossier de candidature. C’est bien plus que ça : c’est un redoutable moyen de persuasion.

Bien structuré, réfléchi et en adéquation avec le poste, l’entreprise et ton profil : il a le pouvoir de faire pencher la balance en ta faveur. De taper dans l’oeil du recruteur. De l’hypnotiser en quelque sorte – à condition que la décision ne soit pas déjà prise.

Si malgré une relance efficace, tu obtiens une réponse négative : ça ne sert à rien de se battre pour une cause vaine. Ton profil n’est probablement pas leur meilleur choix.

Alors on positive et on passe à autre chose ! D’autres candidatures méritent ton attention.

Modèle de « Relance » Candidature Après un Refus

Lors d’une candidature, la moindre erreur peut-être fatale.

Paraître insistant (voir carrément passer pour un harceleur), utiliser une formule de politesse inappropriée, manquer de tact ou de professionnalisme, donner une mauvaise image de soi, relancer soit trop tôt soit trop tard…

D’une manière générale, je n’aime pas trop les modèles déjà tout fait. Si tu veux que ton message soit pertinent, et donc qu’il puisse convaincre, c’est mieux de jouer la carte de la personnalisation.

Cependant, pour les candidats qui ont toujours eu du mal à trouver les bons mots et les bonnes tournures de phrase (ou qui sont du genre à passer trois heures dessus), j’ai créé un message de relance d’une candidature après un refus. C’est un modèle à utiliser comme un exemple déjà pré-construit. C’est à dire que tout y est : il ne reste plus qu’à remplacer les phrases entre crochets par les informations de ta situation.

Alors oui, il a été entièrement pensé pour faire changer d’avis le recruteur. Mais ne t’attends pas non plus à un miracle : si ton profil ne correspondait pas à la base, ce message n’aura aucun effet.

En revanche je peux te garantir une chose.

Il aura le mérite de préparer le terrain si tu décides de repostuler un jour pour cette entreprise.

 

En Savoir Plus