Comment relancer un recruteur par mail, avec tact et sans paraître trop insistant ?

 

Ça y est, vous venez d’envoyer votre mail de candidature comprenant votre Curriculum Vitae et votre lettre de motivation ? Très bien, vous venez de conclure la première étape. L’étape la plus facile, à savoir celle qui dépend entièrement de vous. Commence alors la longue attente en vue de recevoir un appel téléphonique ou bien un e-mail dans votre boite mail, et qui vous permettra de passer à la deuxième phase : L’entretien d’embauche !

Comment relancer le DRH ? Comment relancer un recruteur par email ? Combien de temps attendre ? Y a-t-il un support de communication à privilégier ? Comment soigner son image d’expéditeur. L’Entretien Téléphonique fait le point avec vous.

 

Avant la relance : êtes-vous suffisamment préparé pour un entretien de recrutement ?

Théoriquement, si vous avez déjà lu quelques articles, vous savez que la préparation doit pratiquement se faire AVANT de postuler. Au moment d’envoyer le mail et avant qu’il n’arrive dans la boîte de réception du destinataire, vous devez être plus au moins en mesure de répondre aux questions que le responsable de la start-up, PME, TPE ou multinationale aura à vous poser.

 

Quelles sont vos qualités et vos points faibles ?

Comment vous décririez-vous ?

Pourquoi devons-nous vous choisir, vous, plutôt qu’un autre ?

 

>> Découvrir nos 51 Questions entretien d’embauche et leurs réponses ! <<

>> Préparer un entretien d’embauche : 39 conseils à ne pas oublier ! <<

 

Doit-on relancer un recruteur par mail ou par téléphone ?

Cette question ne possède pas de réponse unique. Que devez-vous regarder pour savoir si vous devez opter pour le courriel ? L’entreprise dans un premier lieu. Est-ce une jeune organisation ? Possède-t-elle un site internet ? Quelle est sa taille ?

En règle générale, plus une entreprise est importante et mature, plus son système de recrutement est organisé. Autrement dit, le numéro de téléphone que vous aurez trouvé sur internet est certainement un standard. Dans ce cas, relancer un recruteur par mail est à privilégier. Le destinataire sera davantage réceptif. (Faites également attention à posséder une adresse mail professionnelle – sur Gmail par exemple).

 

Tout dépend également des informations contenues dans l’offre d’emploi. Avez-vous les contacts d’une personne référente ? Si l’adresse électronique renseignée pour les candidatures est accompagnée d’un numéro de téléphone, alors un appel téléphonique peut être plus simple.

Dans tous les cas, dirigez votre relance vers le service compétent. Celle-ci doit être reçue par un décideur, ou au moins une personne concernée par la position ouverte.

 

Quand relancer un recruteur par mail ?

Le courrier électronique vous offre indéniablement différents avantages lors de votre relance. Choix des mots, arguments pertinents et mieux présentés, mais aussi la possibilité d’y ajouter votre numéro de téléphone ainsi que de retransmettre une nouvelle fois votre CV et lettre de motivation.

Alors qu’on peut toutefois lui reprocher son côté détaché et pouvant connoter de la timidité, et donc une motivation fragile, choisir quand relancer un recruteur par mail est primordial.

 

Encore une fois, il n’existe pas de recette miracle. Plus l’entreprise est importante en terme de personnel, de chiffre d’affaire, de rayonnement international et de structure, plus les candidatures peuvent mettre du temps avant d’être réceptionnées et traitées. Alors que 3-4 jours est un délai raisonnable pour une petite société, il faut généralement compter au moins une semaine avant de relancer sa candidature, tant par ordinateur que téléphone.

Comment savoir à tous les coups ? En n’hésitant pas à demander de vive voix, à partir de quelle date pouvez-vous attendre une réponse.

 

Comment relancer un recruteur par mail, efficacement ?

Bien évidemment, il existe différents messages types que vous pouvez adresser. Notons toutefois que la relance doit avoir un réel apport stratégique à votre votre candidature. Par exemple pour appuyer votre motivation. Appuyer votre dynamisme. Bref, restez cohérent par rapport à votre stratégie initiale. Le poste offert demande beaucoup de discipline ? Écrivez votre relance, en accentuant sur la politesse. Le métier proposé est vecteur de créativité et d’autonomie ? Arrangez-vous pour que ces détails soient présents, avant de faire partir votre courriel de la messagerie.

 

Ne vous limitez pas à demander simplement si votre candidature a été retenue (d’une manière générale, mieux vaut demander si votre premier mél a bien été reçu, plutôt que de demander de but en blanc si vous avez été sélectionné !). Posez des questions sur un élément extérieur. Montrez-vous curieux tout en étant concis. Relancer un recruteur par mail, ne se limite pas uniquement à envoyer une relance.

Voici un exemple de relance, ayant pour but de donner une image proactive. (Attention, selon l’entreprise, ce modèle de relance peut-être très risqué – si la hiérarchie est très rigide, par exemple).

 

Madame, Monsieur,

Je me permets de revenir vers vous, suite à la candidature que je vous ai adressée le [date de votre envoi] dernier.

En effet, je souhaite vous proposer que nous nous rencontrions afin de vous exposer plus en avant mes motivations.

Pouvons-nous par exemple convenir du [date envisagée pour l’entretien] prochain ?

Je reste à votre disposition pour en discuter plus amplement.

Bien cordialement,

[votre nom]

[votre numéro de téléphone]

 

N’oubliez pas de joindre une nouvelle fois votre CV et votre lettre de motivation en pièce jointe, accompagnés de vos coordonnées téléphoniques. Cela permettra à l’embaucheur de vous retrouver plus facilement.

 

Relancer un recruteur par mail : soyez courtois !

Question forme, votre mail de relance doit être concis (quelques lignes seulement), soigné et sans fautes d’orthographe. Attention à bien vous relire avant de faire partir votre message de sa boite d’envoi.

Et après ? Si plusieurs jours après votre relance vous n’avez toujours pas reçu de réponse, alors passez un coup de téléphone. Demandez si la firme a bien réceptionné vos webmails, et vérifiez ainsi qu’ils ne soient pas arrivés dans leur boîte de réception indésirable (spam).
Pour aller plus loin dans la préparation, nous vous conseillons de lire notre article Relancer un recruteur : 7 points à retenir.